FB_IMG_16825076515832940_copy_810x540-696x464

OSIANE 2023 OUVRE SES PORTES

Le Salon OSIANE, initié chaque année depuis 2017 par l’association PRATIC, a toujours été une opportunité, un véritable outil stratégique permettant de réunir tous les acteurs de l’écosystème du numérique d’Afrique Centrale. L’édition 2023, baptisée KUMISSA, vise principalement à promouvoir toutes les initiatives technologiques et leurs usages concrets. Sous la houlette du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Anatole Collinet MAKOSSO, la 7ème édition du Salon International des Technologies de l’Information et de l’Innovation (OSIANE) a ouvert ses portes ce mardi 25 avril 2023 à Brazzaville. Ce nouveau rendez-vous qui réuni les Agences de Développement de l’Économie Numérique de l’Afrique Centrale, les Régulateurs de l’Afrique Centrale, les Opérateurs internet et des Télécoms, les acteurs de la Poste, les acteurs de l’économie Fintech Bassin du Congo, les décideurs, les startups et porteurs de projets, principaux usagers de la tech et de l’innovation, est consacré autour du thème « Innovons pour progresser ».

A l’ère du numérique, impulser une dynamique d’innovation dans cette zone géographique permet d’amorcer une révolution numérique et relever un challenge de taille, celle de la transformation numérique.

« L’édition KUMISSA sera portée dur les métiers des télécommunications, de l’internet, de la découverte des start-ups, de l’art numérique et sur les questions de gouvernance, de sécurité, de financements, de la technologie, de la cybersécurité, de l’identification, de la protection des usagers, de la gouvernance informatique, de la protection des données à caractère personnelle », a rappelé Luc MISSIDIMBAZI, promoteur dudit Salon OSIANE.

Le Salon OSIANE, a entre autres objectifs notamment de fédérer un grand nombre d’acteurs économiques de l’Afrique Centrale ; devenir la principale plateforme d’échanges entre l’offre et la demande technologique, en créant des opportunités d’affaires ; mettre en lumière les usages massifs et de qualité suscités par l’innovation technologique ; créer des écosystèmes africains autour des services et métiers impactés par le numérique ; renforcer le cadre d’échanges entre Gouvernements, institutions, les entreprises privés, les porteurs de projets et les ONG de l’Afrique Centrale ; promouvoir l’innovation et les startups à se développer par le biais des clusters ; accroître la notoriété du salon à l’international en réunissant les géants de la Tech.

Pour le Directeur Général de l’ARPCE, Louis-Marc SAKALA, OSIANE est plus qu’un engagement, une opportunité pour le Régulateur à transcender ces objectifs communs en action, en offrant un ensemble d’accompagnement, de conseil et d’appui multiformes pour permettre aux innovations engagées et en éclosion d’arriver rapidement à maturité. « De ce fait, il paraît nécessaire pour notre institution de soutenir l’innovation en façonnant la transformation digitale au travers des meilleures convergences, de sorte qu’elle profite à la société, en ne laissant personne de côté, mais aussi que des administrations ainsi que la législation de notre pays ne reste pas en arrière dans cette marche », a-t-il déclaré.

Pour Léon Juste IBOMBO, Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, le thème principal du Salon OSIANE, est une exigence des fondamentaux de l’économie numérique pour donner aux Technologies de l’information et de la communication les moyens de riposte éventuelle et proportionnée aux questions de développement inclusif de nos États.

« Puisse ce Salon international Osiane 2023 renforcer le cadre d’échanges entre les gouvernements, les institutions, les partenaraires multilatéraux, les entreprises privées, les porteurs de projets et susciter des opportunités d’affaires pour une Afrique décomplexée, innovatrice et résiliente en vue de sa transformation durable », a-t-il souhaité.

Après la cérémonie d’ouverture du Salon OSIANE, des échanges se sont poursuivis en panels et ateliers. Il s’agit, à titre d’exemple, du Panel Gouvernemental avec pour thème “ Comment rendre l’environnement régional sein et faire progresser l’innovation ” dont l’objectif est de dégager les leviers qui peuvent être mis en place, afin de rendre l’environnement de la sous-région sein et faire progresser l’innovation. Le Panel “ Comment promouvoir et encadrer l’innovation des plateformes numériques en Afrique”, Objectif : Circonscrire la place de l’Afrique dans le processus mondial d’innovation. Quelle place occupe l’Afrique? Le regard des décideurs face à l’innovation. Quel regard du point de vue technique, économique, social, juridique et culture, Formation en Afrique? Cas d’identification. La Conférence Fintech Afrique Central (Echange sur les enjeux, défis et perspectives liés au secteur de la FINTECH ; avec pour objectifs de mettre en valeur les différents produits et service des acteurs de la Fintech d’Afrique centrale autour des stands d’exposition ; de favoriser le réseautage entre acteur.Intervenants).

L’édition Kumissa, durant quatre (04) jours, se distinguera par son format et des espaces dédiés à différents secteurs d’activités comme des ateliers et conférences. L’ensemble donnant lieu à une métamorphose planétaire virtuelle, ayant pour objectifs de faciliter la compréhension de cet environnement, mettre en lumière les secteurs porteurs et vulgariser les concepts les plus utilisés. Ce Salon est structuré en forme de planète disposant de villages tels que : VISO : Village Start-up Osiane ; VIFO : Village Fintech Osiane ; VIGO : Village E-gov Osiane ; VITO : Village Tech Osiane ; VICO : Village Industrie Créatives et Culturelles Osiane.

Source: OSIANE 2023 OUVRE SES PORTES – PANORAMIK-ACTU

Tags: No tags

Leave A Comment

Your email address will not be published.