Salon Osiane 2023
  • 7 décembre 2022
  • Merveille D
  • 0

Entrepreneuriat : quatre start-up congolaises à VivaTech en juin prochain

Vendredi 13 Mai 2022 – 13:32

Abonnez-vous

Current Size: 100%

Partager :

https://www.facebook.com/plugins/like.php?locale=fr_FR&href=https%3A//www.adiac-congo.com/content/entrepreneuriat-quatre-start-congolaises-vivatech-en-juin-prochain-137724&send=false&layout=button_count&width=88&show_faces=true&action=like&colorscheme=light&font=&height=21&appId=

https://platform.twitter.com/widgets/tweet_button.644279d1635fd969e87af94a98bd232b.fr.html#dnt=true&id=twitter-widget-1&lang=fr&original_referer=https%3A%2F%2Fwww.adiac-congo.com%2Fcontent%2Fentrepreneuriat-quatre-start-congolaises-vivatech-en-juin-prochain-137724&related=%3ACheck%20it%20out!&size=m&text=Entrepreneuriat%20%3A%20quatre%20start-up%20congolaises%20%C3%A0%20VivaTech%20en%20juin%20prochain%20&time=1670426797956&type=share&url=https%3A%2F%2Fwww.adiac-congo.com%2Fcontent%2Fentrepreneuriat-quatre-start-congolaises-vivatech-en-juin-prochain-137724

https://apis.google.com/u/0/se/0/_/+1/fastbutton?usegapi=1&size=medium&annotation=bubble&origin=https%3A%2F%2Fwww.adiac-congo.com&url=https%3A%2F%2Fwww.adiac-congo.com%2Fcontent%2Fentrepreneuriat-quatre-start-congolaises-vivatech-en-juin-prochain-137724&gsrc=3p&ic=1&jsh=m%3B%2F_%2Fscs%2Fabc-static%2F_%2Fjs%2Fk%3Dgapi.lb.fr.J6qytcXBhkA.O%2Fd%3D1%2Frs%3DAHpOoo9d8CUf5EVzhDb2_dfXEbqNLSZNlA%2Fm%3D__features__#_methods=onPlusOne%2C_ready%2C_close%2C_open%2C_resizeMe%2C_renderstart%2Concircled%2Cdrefresh%2Cerefresh%2Conload&id=I0_1670426797064&_gfid=I0_1670426797064&parent=https%3A%2F%2Fwww.adiac-congo.com&pfname=&rpctoken=17425404

Le premier village start-up « Viso » congolais, tenu à Brazzaville à l’occasion de la sixième édition du Salon des technologies de l’information et de l’innovation (Osiane ) a permis à quatre start-up de se démarquer et de représenter le Congo en juin prochain au salon Viva tech, en France.

Apres la prestation de quarante participants et de dix exposés devant un public hétérogène, quatre parmi eux  ont retenu l’attention des membres du jury : Noki-Noki, Tinda, Green-Tech et Home-Tech. Ces entrepreneurs mettront en lumière le talon congolais au salon mondial Viva technology, dit Viva tech, grand-messe française des nouvelles technologies, qui reviendra du 15 au 18 juin prochain à la porte de Versailles, à Paris, avec environ 1 500 exposants.

Selon les critères de sélection, il était question de présenter les projets qui règlent les problèmes réels de la population. « Nous souhaitons que ces entreprises deviennent des référentielles découvertes au Congo et ailleurs grâce au salon Osiane », a déclaré Omba Gankome, président du jury du challenge Viso.  Les start-up avaient aussi pour objectif d’augmenter la visibilité de leurs entreprises et de leurs produits mais aussi d’aller à la conquête de nouveaux marchés.

L’entreprise Tinda (envoi), représentée par son CEO Laudes Obami, est un cabinet de l’ingénierie digitale qui  se spécialise  depuis  2015 dans la transformation de l’informel vers le formel.  Elle accompagne plusieurs structures dans le processus de maximisation des recettes et  met en place le système de transfert de fonds, et plusieurs plateformes à sa guise : tinda mobile payement, tinda santé, tinda collecte taxi…

Noki-Noki (très vite), représentée par Jonathan Yonghat, est une entreprise de call center créée en 2021.  Elle est spécialisée dans  le service de livraison rapide qui a pour principale mission d’acheminer un ou plusieurs colis, sous toutes les formes. L’entreprise offre des services parmi lesquels noki-noki coursier, noki-noki entreprise et enfin noki-noki shopping. « Je remercie toutes ces personnes qui ont cru à Noki-Noki depuis le début. Le salon Osiane qui a été organisé  par l’ONG Pratic et l’Arpce va nous permettre d’avoir un encadrement pour pouvoir représenter nos couleurs à l’étranger et challenger avec d’autres entreprises, faire une synergie de pouvoir apprendre de leurs techniques afin de s’implanter sur la chaîne internationale », a fait savoir Jonathan Yonghat

Par ailleurs, Home –Tech, une société  de fabrication de couveuse destinée aux agriculteurs, est dirigée par Elorian Mikombo Tabawe. Elle fonctionne sous trois composantes, à savoir le sous-secteur de 220 volts, par batterie ou encore par panneaux solaires. « Nous avions remarqué la difficulté à utiliser et surtout à importer les couveuses étrangères qui ne répondaient pas à nos besoins. C’est pourquoi, nous avions  décidé de trouver une solution simple, celle de concevoir une couveuse bon marché, maniable par tous », a expliqué Elorian. Aussi, a-t-il ajouté : «  Je suis honoré de me savoir parmi les finalistes parce qu’ Osiane est un salon qui s’oriente dans le numérique et le digital et nous avons présenté quelque chose de physique sans utilisation de l’intelligence artificielle ».

Quant à Green Tech, dirigée par Christ Ange Nzonzi, elle travaille dans la transformation de la plante naturelle en un  absorbant d’hydrocarbure. L’entreprise propose des solutions et des produits vertueux grâce aux impacts socio-économiques et environnementaux.

Les jeunes primés et honorés par la République seront assistés et accompagnés par le Figa, l’ONG Pratic, l’Arpce et le gouvernement congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *